Fabienne Kanor

Née en France, de parents martiniquais, Fabienne Kanor est une romancière et une réalisatrice. Couronnée Chevalier des Arts et des Lettres par le Ministère Français de la Culture, elle a reçu le prix Fetkann pour son roman D’Eaux Douces (Gallimard, 2004), le prix RFO pour Humus (Gallimard, 2006), ainsi que le grand Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde pour Faire l’aventure (Lattes, 2014).

Intitulé Je ne suis pas un homme qui pleure (Lattes, février 2016), son dernier roman raconte les périples et les remuements d’une romancière noire en France. C’est une réflexion sur l’écriture, l’identité et l’amour.

Au nombre des documentaires et des courts-métrages écrits et réalisés : C’est qui l’homme ?, prix du meilleur scénario au Festival du film de Angers en 2008, Un caillou et des hommes, le premier documentaire tourné en Guadeloupe sur les consommateurs de crack, Retour au Cahier, un documentaire sur Cahier d’un retour au pays natal de Césaire.

Elle a longtemps travaillé comme journaliste à France 3, Radio Nova (Paris), RFI (Radio Française Internationale), et est aussi l’auteur de quatre longs documentaires sonores diffusés sur France Culture et enregistrés en Martinique et en Guadeloupe.

La mémoire des afro-descendants, l’enfermement identitaire, l’aliénation culturelle, l’immigration forcée et la fabrication de la masculinité/féminité sont ses sujets clefs. Depuis 2015, elle vit en Louisiane où elle enseigne la création littéraire et où elle vient d’obtenir un doctorat en littérature francophone à Louisiana State University (Baton-Rouge).