Mahamoud M’Saidie

Mahamoud M’SAIDIE est né le 5 mai1966 à M’dé Bambao tout près de Moroni, la capitale des Comores. Il fait toutes ses études primaires et secondaires aux Comores. Après son baccalauréat littéraire obtenu en 1986, il enseigne le français au collège rural de Vouni dans le cadre du service national. En 1987, il quitte les Comores pour poursuivre des études de Lettres Modernes à Paris.

Il rédige son mémoire de maitrise au théâtre, Le Piège dans le théâtre de Marivaux. Quant à son mémoire de DEA, il porte sur la poésie, Trois poètes de la mer: BaudelaireJean Fanchette et Edouard Maunick. En 2000, il soutient sa thèse de doctorat sur le sujet : La littérature négro-africaine dans les histoires littéraires, dictionnaires littéraires et anthologies d’expression français..

Mahamoud M’saidie enseigne, également, le français dans plusieurs collèges et lycées à Paris avant de se consacrer entièrement à l’écriture.

Il publie son premier livre, Le Mur du calvaire chez L’Harmatan, en 2001. Auteur très prolifique, il enchaîne une quinzaine d’ouvrages jusqu’à son dernier roman Tu t’appelles Cyclone, paru en 2016 aux Editions alf’Abarre. L’ensemble de son œuvre littéraire se compose de poèmes, romans, contes, essais, pièces de théâtre.

Regrettant que les séances de devinettes ont disparu des cours des maisons comoriennes vers la fin des années 1970 et que même les gens très attachés à la tradition et à la culture de leur pays ne se souviennent plus des devinettes de leur adolescence,  Mahamoud M’Saidie décide de les sauver de l’oubli. Après deux ans d’enquêtes, de rencontres et d’obstination  il publie en 2012,  Devinettes des Comores aux Editions du Cygne. L’année précédente, il avait publié Proverbes des Comores chez le même éditeur.

Mahamoud M’Saidie est aussi un touche-à-tout : il est plasticien, dessinateur, calligraphe et parolier. Il a beaucoup exposé ses toiles aux Comores de 1984 à 1987.