Maryvonne Barillot

Maryvonne Barillot est née le 12 janvier 1939  à Beauvais  dans les Deux-Sèvres.

Après 20 ans de carrière comme institutrice, dont 10 en maternelle, en 1981, elle devient conteuse, spécialisée dans la transmission du fonds  régional de culture orale.

Après avoir recueilli ce riche patrimoine culturel, elle le transmet aux générations d’aujourd’hui par des spectacles, des animations, des conférences, des démonstrations, des cours, en milieu scolaire ou post-scolaire, en bibliothèque, en centre culturel, à l’IUFM.

A partir de 1958, Maryvonne Barillot se forme sur le terrain en menant de nombreuses enquêtes au sein de l’Union pour la Culture Populaire en Poitou-Charentes et Vendée (UPCP), en participant à des stages, conférences, expositions, et en rencontrant de nombreux conteurs et chanteurs de tous pays.

Avec toujours le même centre d’intérêts : « tout ce qui vise à faire reconnaître la culture régionale : la langue, le conte, les comptines, les devinettes, la chanson, la danse, l’artisanat, l’habitat,  la cuisine… »

Maryvonne Barillot adhère à l’association de défense et promotion des langues d’oïl (DPLO).

Mais elle échange aussi avec d’autres cultures. Depuis 1968, elle participe et organise des rencontres européennes avec l’Allemagne, et le Danemark – plus récemment l’Espagne, l’Irlande, la Grande Bretagne…

Militante infatigable, Maryvonne Barillot s’engage sur tous les fronts.

Depuis 1968 elle participe et organise des stages de sauvetage de la tradition orale en Poitou-Charentes et Vendée. A partir de 1971, elle participe à la réalisation des disques Amusons Amusette (tradition orale enfantine).

Depuis 1982 elle  réalise et co-anime La Fricassàie, une émission hebdomadaire  sur la radio locale D4B à Melle (79), soit en 20 ans 1000 heures d’enquêtes dont 400 déposées aux archives départementales. De 1985 à 1986, elle co-anime l’émission télévisée Parlanjhe sur FR3, soit 67 émissions de 27 mn.

En 1990 elle co-fonde l’association de conteurs du Poitou-Charentes, Écoute Voir, puis en 1996, une  association de découverte du patrimoine naturel, historique et humain du pays mellois , De tale en tale (tale = châtaignier), et enfin en 1997, l’association de défense de la langue, Parlanjhe Vivant.

Durant toutes ces années, Maryvonne Barillot publie de nombreux ouvrages aux éditions Geste. En 1994, un recueil de contes d’enquête : Contes et récits du Pays Mellois. En 1997, un recueil de devinettes bilingues: 136 devinettes en Poitou Charentes et Vendée. En1999, le deuxième tome des devinettes : Encore plus de devinettes. En1999, la traduction des fables de E. Lacuve. En 2007, Les contes comme je les dis, un  recueil de 60 contes de tradition et de création. Et enfin en 2013,  365+1 devinettes.

« L’avenir d’un pays évolue grâce à une connaissance et une reconnaissance de son passé. Le patrimoine immatériel comme l’imaginaire et les savoir-faire doivent être transmis pour être en mesure d’envisager l’avenir le plus adapté de plus sensé et le plus responsable »

(Maryvonne Barillot)