Kabar 2018

2014, 2016, 2018… Ala nou là, dann nout troizième Kabarliv/Kabarlire la kréolité èk son Salon du livre des mondes créoles.

« Anou, lézot, toute demoune dessi la Tèr »,

Ala lidé i amène anou dann nout  programe 2018.

Po dévlope lidé-la, èk Michaël Ferrier, in Rényoné, proféssèr linivérsité la-ba Japon, ékrivin,  nou va réfléshir dessi sak n’i apèl la Kréolité. Ousa i komanse kréolité-la ? Jisk’ou-sa li sava ? Kosa li vé dire. Kosa li di ? Kosa i fé dire ali.

Ek Fabienne Kanor, in madanme-ékrivrin la Martinik ke la-voiyaje partou dann toute péi, nou va partaje son kréolité-batay po la libérté bann fanme, lonèr toute bann fanme dessi la Tèr.

Parlfète, dann bann péi kréol, kosa lé plus « térla » ossi, lé plus « rienk anou mèm » ke bann devinay (in vié mo fransé la-passe dann nout kréol rényoné depi lontan). La prève :

Morisien i di aou : « Devinay ? Anou la fé ça. I apèl sirandane ».

Rényoné i fé sone son « Devinay ? Anou la-invante ça ! Po komansé zot nom cé  « Kosa in shoz ?« ».

Po demoune Sésèl : lé azot. I apèl sanpèk.

Po bann Zantiyé, lo vré nom devinay cé tim-tim.

Bann guiyané la-invante lo massak

Toute bann pèp kréol : azot mème-mème linvantèr, propriétèr lo devinay !

Aléwoir ! Bann jédmo-la, konm nou la-di, néna partou dann toute péi kréol ! Néna rienk dann péi kréol ?!

« Quatre pates » muntues su « quatre pates » […]. « quatre pates » s’en vat. « quatre pates » rèchte. Qu’ét o ? » Ça lé pa parèy nout : « kat-patte » dessi « kat-patte », « kat-patte » i sava, kat-patte i rèste ? (réponse lo shate dessi la tabe, i sava). Ala in devinay i sorte Poitou-Sharante. Alorse, dann lang réjional la Franse-la ossi néna ! Rienk en Franse, don ! En alman, anglé, swahili, wolof, russe, malgashe, komorien, grèk…

Parlfète, lo promié devinay koni, lé pa in devinay grèk po vréman ? Lo devinay ke lo sphinx la-poze Ulysse (é si li réponde pa konmkifo, i manje ali !) : « Kisa, gran-matin i marshe dessi 4 patte, midi i marshe dessi 2, lo soir dessi 3 ? » Ulysse la-fé po réponse : « demoune ». Dépité (lo réponse té bon), lo sphinx la-parti jète son kor dann ranpar.

Alorse devinay lé inivérsèl ! Po sa-mème, nou la-invite in bann spéssialiste k’i sorte partou, La Rényon konm péi déor. Premié kou mème issi La Rényon, somanké dessi la Tèr, néna si tèlman demoune kalifié po diskite ansanm dessi devinay-la. Inn i sorte bann zile Komor (Mahamoud M’Saïdie) ; l’ot  la Guadloupe (Lukuber Séjor), l’ot ankor la Guiyane (Pierre Apollinaire Stephenson), lo katrième Lil Moris (Arnaud Carpooran)… lo sinkième Poitou-Sharante (Maryvonne Barillot), Luc Clair i sorte Rodrig, Andreix Rosalie : Séshèl. Oubliye pa La Rényon kan-mèm la-di ! In gran dalon anou, va ésplike la-not. Sirman zot i koné ali ! Kosa in shoz ? Li la ékrire in paké liv en rényoné. Li lé blan, li lé noir ; li lé shinoi, li lé kaf ; son shevé lé lisse, lé kongné…